Osons le pragmatisme

Habituellement, c’est la nuit qu’ils marchent. C’est la nuit qu’ils ne rencontrent aucun ou très peu d’obstacles les empêchant de faire comme tout le monde : se lever, se laver, déjeuner, aller chercher un emploi, participer à la vie sociétale, faire…